Création de 150 000 emplois d’avenir pour les 16-25 ans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Création de 150 000 emplois d’avenir pour les 16-25 ans
©

Annonce

Création de 150 000 emplois d’avenir pour les 16-25 ans

Ils s’adresseront prioritairement aux jeunes peu qualifiés.

Alors que le chômage touche les jeunes français de manière dramatique, 150 000 emplois d’avenir seront créés pour les 16-25 ans pendant le mandat de François Hollande.

100 000 seront créés dès 2013, et les reste en 2014, pour un coût total d’environ 1,5 milliard d’euros.

Les « emplois d’avenir » sont destinés en priorité aux jeunes peu qualifiés, et au chômage, et ils se concentreront sur des secteurs qui offrent des perspectives de croissances. Parmi eux : le tourisme, le secteur social, les métiers verts.

Le projet de loi sera présenté en conseil des ministres le 29 août et examiné au Parlement à l’occasion d’une session extraordinaire qui débutera dès le milieu du mois de septembre.

L’État proposera donc une aide d’environ 75% du coût salarial sur une durée de 1 à 3 ans aux « organismes de droit privé à but non lucratif, collectivités territoriales, aux personnes morales de droit public, à l’exception de l’État, et aux groupements d’employeurs qui organisent des parcours d’insertion et de qualification ».

Par ailleurs, un « emploi d’avenir professeur » sera également créé. Il s’adressera aux étudiants boursiers en deuxième année de licence venant prioritairement des zones urbaines sensibles.

Les jeunes toucheront alors 900 euros par mois, bourse comprise, mais devront s’engager à se présenter aux concours de l’enseignement.

Le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon a notamment expliqué : « A partir de janvier, 6.000 étudiants sur critères sociaux pourront trouver pour trois ans les moyens de réaliser leur vocation de devenir des fonctionnaires, de servir l'Etat et la connaissance [...] C'est une décision que nous avions annoncée. Je suis très heureux que le président de la République et le Premier ministre l'aient confirmée ».

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !