Crash du MH17 en Ukraine : de nouveaux éléments sur les circonstances du drame | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'enquête sur les circonstances du drame continue d'avancer dans la polémique
L'enquête sur les circonstances du drame continue d'avancer dans la polémique
©REUTERS/Maxim Zmeyev

Polémique

Crash du MH17 en Ukraine : de nouveaux éléments sur les circonstances du drame

D’après le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Frans Timmermans, l’un des passagers portait un masque à oxygène ce qui contredit les premières conclusions.

Une nouvelle découverte vient jeter le trouble dans l’enquête sur le crash de l’avion MH17 en Ukraine. Alors qu’il intervenait dans un talk show ce mercredi soir, le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Frans Timmermans, a en effet laissé entendre qu’un passager se trouvant à bord a été retrouvé portant un masque à oxygène. "Il avait eu le temps de faire cela", a-t-il concédé. Cette information laisse donc supposer que certaines des 298 victimes auraient pu avoir le temps de se rendre compte du drame. Un scénario qui contredit les conclusions du premier rapport. 

Le parquet a confirmé ce jeudi qu'un masque à oxygène avait bien été retrouvé au cou d'un passager australien. Dans une lettre adressée aux proches des victimes, il a affirmé que le masque a été examiné par les enquêteurs afin de retrouver des traces d'ADN, de salive ou d'empreintes digitales. "Cette enquête n'a livré aucun résultat", a promis le parquet dans cette lettre. "Comment et quand le masque à oxygène s'est retrouvé au cou du passager est inconnu. Sur aucun autre passager n'a été retrouvé un masque à oxygène", a-ton ajouté. 

Les proches des victimes ont été scandalisés par les déclarations de Frans Timmermans, qui est également vice-président de la nouvelle Commission européenne. Ce dernier a regretté que les familles aient appris cette information dans les médias avouant : "je n’aurai pas dû le dire."

Frans Timmermans avait tenu un discours émouvant à la tribune de l’ONU après le drame. "Il y a des moments dans votre vie où vous vous dites : il y a eu un avant et un après", avait-il déclaré. Le vol MH17 s’est écrasé le 17 juillet dans l’est de l’Ukraine. Selon le premier rapport, l’avion a explosé en vol après avoir été heurté par de nombreux projectiles "à haute vitesse."

Lu sur Les Échos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !