Covid-19 : un sommet extraordinaire sur la pandémie sera organisé à l'ONU les 3 et 4 décembre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Nations Unies New York coronavirus covid-19
Nations Unies New York coronavirus covid-19
©Brendan Smialowski / AFP

Lutte internationale

Covid-19 : un sommet extraordinaire sur la pandémie sera organisé à l'ONU les 3 et 4 décembre

L'Assemblée générale de l'ONU a décidé d'organiser les 3 et 4 décembre à New York un sommet extraordinaire sur la pandémie de Covid-19. Cet événement doit permettre de renforcer la coordination internationale.

Un sommet spécial de l’ONU, lié à la pandémie de Covid-19, sera organisé au début du mois de décembre à New York. En raison des quatorze jours de confinement imposés aux visiteurs étrangers par la ville de New York, une présence physique de chefs d'Etat est peu probable et un modèle de sommet mi-virtuel, mi-physique, avait déjà été retenu en septembre par l'ONU pour son Assemblée générale annuelle.

Depuis le début de la pandémie de coronavirus au début de l’année, les 193 Etats membres des Nations unies ont adopté quatre résolutions sur la pandémie, le 2 avril 2020 sur la solidarité mondiale, le 20 avril sur la coopération dans l'accès mondial aux médicaments et vaccins et le 11 septembre sur une action globale et coordonnée et une riposte unie face aux menaces sanitaires mondiales.

Le Conseil de sécurité, soumis à une rivalité sino-américaine croissante, n'a adopté qu'une seule résolution, le 1er juillet, qui appelle à une cessation des combats dans les pays en guerre afin de faciliter la lutte contre la pandémie.

Avec les connaissances sur le virus et les avancées de ces derniers mois, des décisions majeures pourraient être actées lors de cette Assemblée générale de l'ONU du 3 et 4 décembre prochain. La question des vaccins devrait également être au coeur des discussions entre les dirigeants. 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !