Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Le laboratoire Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin contre la Covid-19 en France
©JUSTIN TALLIS / AFP

Accélération de la production

Covid-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin en France

Sanofi se chargera de la production et du remplissage des flacons sur son site de Marcy-l’Etoile, à un rythme d’environ 12 millions de doses par mois. Le laboratoire a indiqué qu’il gardait pour « priorité » la mise au point de ses deux candidats-vaccins.

Le laboratoire Sanofi a annoncé ce lundi 22 février qu'il allait produire en France le vaccin contre la Covid-19 du laboratoire américain Johnson & Johnson, comme il s'apprête également à le faire pour celui de Pfizer-BioNTech, faute de pouvoir proposer à ce stade son propre vaccin.

Sanofi se chargera de la formulation et du remplissage des flacons pour les vaccins Johnson & Johnson sur son site de Marcy-l'Etoile, près de Lyon, « à partir du troisième trimestre », « à un rythme d'environ 12 millions de doses par mois ». Cette précision a été dévoilée dans un communiqué par Sanofi.

Sanofi fabriquera aussi dès cet été dans son usine allemande de Francfort plus de 125 millions de doses du vaccin à ARN messager mis au point par Pfizer-BioNTech.

Le laboratoire a tenu également à préciser qu’il gardait pour « priorité » la mise au point de ses deux candidats-vaccins. Sanofi va débuter une nouvelle étude de phase 2 de son principal candidat-vaccin développé avec le britannique GSK et utilisant la technologie de la protéine recombinante.

Le laboratoire développe également un second candidat-vaccin avec la société américaine Translate Bio, reposant sur la technologie plus récente de l'ARN messager.

20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !