Covid-19 : la Fédération hospitalière de France préconise la vaccination obligatoire plutôt que le passe sanitaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Le président de la FHF, Frédéric Valletoux.
Le président de la FHF, Frédéric Valletoux.
©ludovic MARIN / AFP

Plus clair

Covid-19 : la Fédération hospitalière de France préconise la vaccination obligatoire plutôt que le passe sanitaire

Pour Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France (FHF), la vaccination obligatoire serait une mesure "simple, claire et efficace", contrairement au passe sanitaire.

Dans une interview au Journal du dimanche, ce dimanche 1er août, le président de la Fédération hospitalière de France (FHF), Frédéric Valletoux, appelle à la vaccination obligatoire pour tous. "Partout, les indicateurs repartent à la hausse : le contexte épidémique nous montre les limites des mesures intermédiaires", souligne-t-il.

Selon lui, le passe sanitaire, qui sera pleinement mis en application le 9 août, "ne suffira pas à atteindre une vraie immunité collective". Pointant "la rapidité inédite de cette quatrième vague", il appelle le gouvernement à assumer "le cap de l'obligation avec volontarisme".

"La question était sans doute taboue il y a quelques mois car on était dans ce passage obligé où la conviction et la pédagogie devaient l'emporter, estime Frédéric Valletoux. Tout le monde a voulu faire confiance." Mais aujourd'hui, "il est temps d'aller chercher au-delà de l'incitation pour franchir la dernière marche" vers l'immunité collective.

Pour lui, la vaccination obligatoire aurait l'avantage d'être compréhensible par tous. "C'est une mesure simple, claire et efficace, quand la mise en œuvre du passe s'annonce, elle, d'une complexité rare, notamment dans les hôpitaux pour tracer une frontière entre les patients pour lesquels il sera demandé à l'entrée, et les autres." 

Au gouvernement, ce sujet n'est pas tabou. Lors de son allocution du 12 juillet, Emmanuel Macron avait envisagé cette possibilité : "En fonction de l'évolution de la situation, nous devrons sans doute nous poser la question de la vaccination obligatoire de tous les Français", avait-il dit.

À Lire Aussi

Efficacité vaccinale : pourquoi tant d’imprécision scientifique dans les discours publics ?
le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !