Covid-19 : l'Union européenne lance une action en justice contre AstraZeneca suite aux retards des livraisons de vaccins | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Des doses du vaccin AstraZeneca. L'Union européenne a décidé de lancer une action en justice contre le laboratoire suédo-britannique face au retard dans les livraisons du vaccin.
Des doses du vaccin AstraZeneca. L'Union européenne a décidé de lancer une action en justice contre le laboratoire suédo-britannique face au retard dans les livraisons du vaccin.
©JUSTIN TALLIS / AFP

Anticipation

Covid-19 : l'Union européenne lance une action en justice contre AstraZeneca suite aux retards des livraisons de vaccins

L’Union européenne a lancé une action en justice contre AstraZeneca. Le laboratoire suédo-britannique est accusé de ne pas avoir tenu ses engagements sur les livraisons du vaccin anti-Covid. Le laboratoire promet de « fermement se défendre ».

L'Union européenne a lancé une action en justice contre le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca. L’UE reproche au laboratoire ses retards sur les livraisons de son vaccin contre la Covid-19. Cette action en justice a été annoncée ce lundi par la Commission européenne. AstraZeneca n'a livré au premier trimestre que 30 millions de doses à l'UE sur les 120 millions promises contractuellement. Au deuxième trimestre, il ne compte en fournir que 70 millions sur les 180 millions initialement prévues.

« Les termes du contrat n'ont pas été respectés et l'entreprise n'a pas été en position de mettre en œuvre une stratégie fiable afin d'assurer des livraisons en temps et en heure », selon les précisions d’un porte-parole de l'exécutif européen. L'action en justice a été lancée vendredi « au nom de la Commission comme au nom des vingt-sept Etats membres, unanimes dans leur soutien à cette procédure ».

AstraZeneca juge « sans fondement » l'action en justice de l'Union européenne, contre laquelle il promet de « fermement se défendre ». Le groupe pharmaceutique dit avoir « complètement respecté » le contrat noué avec Bruxelles et espère avoir «l'occasion de régler ce différend le plus tôt possible», selon un communiqué.

L'utilisation du vaccin AstraZeneca a été restreinte dans la plupart des pays de l'Union européenne à cause de rares cas de thromboses qu'il peut provoquer.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !