Covid-19 : Île-de-France Mobilités (IDFM) demande 1,3 milliard à l'Etat pour compenser les pertes subies en 2021 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Valérie Pécresse
Valérie Pécresse
©ERIC PIERMONT / AFP

Coronavirus

Covid-19 : Île-de-France Mobilités (IDFM) demande 1,3 milliard à l'Etat pour compenser les pertes subies en 2021

Début juin, Valérie Pécresse, avait déjà demandé à l’État de « compenser 100 % des pertes » d’IDFM dues à la crise sanitaire

 Île-de-France Mobilités (IDFM), l’autorité organisatrice des transports présidée par Valérie Pécresse, a demandé, mardi 20 juillet, une subvention de 1,3 milliard d’euros à l’État compensant les pertes liées à la pandémie de Covid-19 anticipées pour 2021 indique Le Point.

Le Conseil d’administration d’IDFM « interpelle » l’État afin qu’il « prévoie au plus vite d’indemniser sous forme de subvention non remboursable Île-de-France Mobilités, à hauteur de l’ensemble des pertes de recettes constatées en 2021 » indique un communiqué d’IDFM.

"IDFM anticipe pour l’année en cours des pertes de l’ordre de 1,3 milliard d’euros correspondant – pour environ un milliard – au recul des recettes tarifaires et – pour environ 300 millions d’euros – à celui des versements mobilité, la taxe payée par les entreprises. Le tout dans l’hypothèse d’une fin d’année sans nouveau confinement." précise Le Point.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !