Covid-19 : Eric Ciotti appelle à la généralisation des masques FFP2 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Eric Ciotti lors d'un discours à Saint-Martin-Vesubie, dans le sud de la France, le 6 décembre 2021.
Eric Ciotti lors d'un discours à Saint-Martin-Vesubie, dans le sud de la France, le 6 décembre 2021.
©CHRISTOPHE SIMON / AFP

Plus efficaces mais plus chers

Covid-19 : Eric Ciotti appelle à la généralisation des masques FFP2

Eric Ciotti, finaliste malheureux de la primaire des Républicains, a appelé dimanche dans Le Grand jury RTL/LCI/Le Figaro à « la généralisation des masques FFP2 » qui « protègent plus » face au Covid-19.

Alors que le port du masque en extérieur est redevenu obligatoire dans certaines villes françaises, notamment Paris, le député des Alpes-Maritimes a incité les français à se munir de masques FFP2 : « On va y venir, j'en prends le pari, parce que ce masque protège plus et que d'autres pays, comme l'Autriche et l'Italie, y sont venus ».

Il précise cependant que les masques FFP2 coûtent « 10 fois plus cher » qu’un masque chirurgical classique mais « qu’ils protègent 100 fois plus ». 

Selon le député des Alpes-Maritimes, « c'est à l'État de doter en masques FFP2 les publics vulnérables, les personnels de santé et les personnels publics comme les enseignants ». Éric Ciotti a par ailleurs affirmé qu'il « voterait pour le passe vaccinal » qui est examiné à l'Assemblée nationale lundi : « Moi je crois au vaccin, qui nous protège, je m'érige avec beaucoup de force contre les théories complotistes ».

Il ajoute enfin qu’il est « contre l'obligation vaccinale mais pour la responsabilisation », et qu’il « faut aller vers les cinq millions de personnes qui ne sont pas vaccinées » dans le but de les convaincre. Éric Ciotti a également affirmé que la droite « aurait fait mieux » que le gouvernement actuel face à la pandémie : « sous la présidence de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy, nous avions des équipements de protection, des plans pandémie ». 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !