Cour des comptes : quand les taxes coûtent plus qu'elles ne rapportent | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Cour des comptes : quand les taxes coûtent plus qu'elles ne rapportent
©

On marche sur la tête

Cour des comptes : quand les taxes coûtent plus qu'elles ne rapportent

"Si les Français savaient les absurdités auxquelles le recouvrement des taxes donne lieu, il y a fort à parier qu'ils ne décoléreraient pas", indique Le Monde.

Dans son rapport annuel dévoilé ce mardi, la Cour des comptes envoie un signal d'alarme au gouvernement et l'exhorte à réduire les dépenses sociales. La France est "dans une zone dangereuse en raison du poids croissant de sa dette", a prévenu le président de l'institution Didier Migaud. En 2014, il pourrait manquer jusqu'à 6 milliards d'euros de recettes fiscales pour respecter l'objectif de réduction du déficit public.

A lire sur le même sujet : Cour des comptes : 6 milliards d'euros de recettes fiscales pourraient manquer en 2014

Les Français râlent souvent contre le nombre de taxes qu'ils doivent payer. 63% d'entre eux seraient même d'accord pour réduire les services publics, en contrepartie d'une baisse des impôts, selon un sondage BVA. Si les Français "savaient les absurdités auxquelles leur recouvrement donne lieu, il y a fort à parier qu'ils ne décoléreraient pas", assure Le Monde. En effet, le recouvrement de ces taxes revient parfois plus cher que leur rendement.

En France, le recouvrement des impôts est assuré par deux institutions - la direction générale des finances publiques (DGFIP) et la direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) - qui se marchent parfois sur les pieds. La taxe intérieure de consommation du gaz naturel (TICGN) est un exemple parlant : acquittée par 79 redevables en 2012, elle mobilise pas moins de 31 directions régionales...

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !