La Cour des comptes épingle le CE de la RATP | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La Cour des comptes épingle le CE de la RATP
©

Au piquet

La Cour des comptes épingle le CE de la RATP

Un rapport des sages de la rue Cambon dénonce les pratiques frauduleuses du comité d'entreprise de la RATP. Une enquête a été ouverte.

[Mis à jour le 6 décembre à 15h30]

On a appris mardi en début d'après-midi que le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire sur la gestion du comité central d'entreprise de la RATP le 5 septembre dernier, après avoir été saisi le 18 juillet par la Cour des Comptes. L’enquête se concentre sur des faits présumés d'abus de confiance, de mise en danger de la vie d'autrui, de délit d'entrave et de faux.

 

Après les scandales de proxénétisme et de fraude dévoilés cet été, la RATP est de nouveau sur la sellette. Dans un rapport, dévoilé par Le Parisien et TF1, la Cour des comptes épingle les pratiques du comité d'entreprise de la régie des transports parisiens. En cause, des "problèmes de surfacturations, voire de double facturations, des dépenses somptuaires, une absence de comptabilité sérieuse, des gestions opaques des centres de vacances ou de restauration collective". Les magistrats s'interrogent notamment sur le fait que la CGT - qui pilote CE avec l'Unsa - ne paye pas certains frais de traiteur ou encore sur la gestion des centres de vacances du groupe, où se rendent surtout les agents les mieux rémunérés.

Les sages de la rue Cambon parlent de fraudes organisées. Elles "ne sont la conséquence ni de hasards malheureux ni de défaillances humaines. C’est un système de fuite des fonds confiés au comité d’entreprise qui apparaît", précisent-ils. Ils appellent d'ailleurs à l'ouverture d'une enquête et à d'éventuelles poursuites judiciaires.

La RATP n'est pas la première entreprise épinglée pour la gestion de son CE. EDF, Air France ou encore la SNCF ont récemment été inquiétés. Hasard de l'actualité, cette enquête sort en même temps que les fuites sur le rapport Perruchot, qui dénonce le système de financement des syndicats.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !