Coupe du monde 2022 : "Je crois qu'au final, elle n'aura pas lieu au Qatar" dit un membre de la FIFA | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Le Qatar pourrait perdre l'organisation de la coupe du monde 2022 selon un membre de la FIFA
Le Qatar pourrait perdre l'organisation de la coupe du monde 2022 selon un membre de la FIFA
©Reuters

Info ou intox

Coupe du monde 2022 : "Je crois qu'au final, elle n'aura pas lieu au Qatar" dit un membre de la FIFA

Theo Zwanziger, un membre allemand du Comité exécutif de la Fifa l'a confié au journal allemand Sport Bild.

Ce serait un véritable séisme sur la planète foot. Le Qatar, choisi pour organiser la coupe du monde en 2022, pourrait perdre ce privilège selon des confidences de Theo Zwanziger. Ce membre allemand du Comité exécutif de la Fifa l'a dit au journal allemand Sport Bild. Il avance des raisons médicales à cela et notamment les chaleurs extrêmes qui seraient dangereuses pour les joueurs et les supporters. "Les médecins disent, et j'avais insisté sur ce point dans le protocole, qu'ils ne peuvent pas garantir qu'une Coupe du monde puisse se tenir en été dans ces conditions" explique-t-il.

"Ils peuvent être capables de climatiser les stades mais la Coupe du monde ne se tient pas que dans les stades. Des fans de toute la planète vont venir et voyager dans cette chaleur et le premier cas impliquant la vie de quelqu’un lancerait des poursuites judiciaires. C’est quelque chose pour lequel les membres du comité exécutif de la Fifa ne veulent pas avoir à répondre" ajoute-t-il.

Des inquiétudes balayées par Hassan Al-Thawadi, secrétaire général du comité d'organisation Qatar 2022. dans le quotidien Die Welt, il affirme être "sûr que le Mondial 2022 se tiendra au Qatar". Pour lui, le Mondial aura bien lieu dans son pays. "Non, je ne suis pas inquiet. D'abord parce qu'il n'y a aucune base pour perdre la Coupe du monde. Et deuxièmement parce qu'il s'agit du premier Mondial au Moyen-Orient. Quand les gens pensent à cette région, c'est plutôt en termes de conflit. Le Mondial sera l'occasion d'unir les peuples. Il laissera un héritage positif" argumente-t-il. Déjà accusé de corruption par le Sunday Times, les temps sont décidément durs pour le Qatar.

Lu sur Sports.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !