Cote de popularité : rebond inespéré pour François Hollande et Manuel Valls | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Hollande gagne 3 points dans un sondage
François Hollande gagne 3 points dans un sondage
©Reuters

En hausse

Cote de popularité : rebond inespéré pour François Hollande et Manuel Valls

Dans un sondage, Paris Match/Ifop" publié ce mercredi, le président de la République grappille 3 points à 29% et le Premier ministre en gagne 6 à 61%.

Pour François Hollande, c'est une éclaircie inespérée. Une bonne nouvelle dans les sondages, cela n'était pas arrivée depuis des mois. Pourtant, le "tableau de bord politique" Paris Match/Ifop" publié ce mercredi est formel, le président de la République gagne 3 points à 29%. Il faut dire que ce sondage a été réalisé du 7 au 8 novembre, juste après son intervention télévisée, preuve que certaines personnes l'ont quand même trouvé convaincant.

Dans ce sondage, l'autre grand gagnant est Manuel Valls. Pour le Premier ministre, la progression est forte puisqu'il remonte de 6 points à 61%. Le chef du gouvernement prend même la 4e place de ce tableau de bord politique. Chez les socialistes, il est même en tête devant Martine Aubry. L'institut de sondage a également réalisé des "duels" qui donnent Manuel Valls vainqueur contre la maire de Lille (59% contre 36%). Il remporte aussi le duel face au président de la République (66% contre 25%).

Ce sondage s'intéresse aussi aux personnalités de droite. Très apprécié, Alain Juppé reste la personnalité de droite préférée avec 67% d'opinions positives. François Fillon est deuxième avec 53% mais ce sondage a été réalisé avant l'affaire qui le concerne avec Jean-Pierre Jouyet. Bruno Le Maire  chipe la troisième place à Nicolas Sarkozy (44% contre 41%). Mais chez les sympathisants de l'UMP, l'ancien président de la République reprend la tête au maire de Bordeaux (86% d'opinion positive contre 85%). 

En vue de l'élection du président de l'UMP le 29 novembre, l'Ifop a réalisé un duel entre Bruno Le Maire et Nicolas Sarkozy. Ce dernier s'impose sans coup férir avec 78% contre 20%.

Sondage réalisé par téléphone auprès d'un échantillon de 1.010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !