Cote de popularité : François Hollande enregistre une remontée historique de 20 points | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Après les attentats de janvier 2015, le chef de l'Etat avait gagné 8 points en deux mois.
Après les attentats de janvier 2015, le chef de l'Etat avait gagné 8 points en deux mois.
©Reuters

Inespéré

Cote de popularité : François Hollande enregistre une remontée historique de 20 points

Si le chef de l'Etat n'avait pas été crédité d'une opinion si favorable depuis 2012, Le Figaro observe toutefois que cette hausse "reste à confirmer".

Selon le baromètre TNS Sofres-One Point pour Le Figaro Magazine, la cote de popularité du président de la République a enregistré une progression inédite de 20 points depuis les attentats meurtriers du 13 novembre. Si François Hollande n'avait pas été crédité d'une opinion si favorable depuis 2012, Le Figaro observe toutefois que cette hausse "reste à confirmer".

"Pour autant, le président de la République ne redevient pas populaire. Son solde reste négatif. Et surtout, cette remontée est essentiellement émotionnelle, au lendemain des attentats du 13 novembre et de la séquence médiatique qui a vu François Hollande omniprésent. Il a occupé l'espace en se rendant sur les lieux des attentats, en prenant la parole rapidement devant les Français, en convoquant pour la première fois le Congrès pour annoncer ses décisions, en concentrant l'attention sur lui et en étant le seul à parler lors de la cérémonie d'hommage de la nation aux victimes aux Invalides vendredi dernier" peut-on lire sur le site du Figaro. 

Après les attentats de janvier 2015, le chef de l'Etat avait gagné 8 points en deux mois (de 15 à 23 % de confiance), avant de perdre à nouveau cette avance au cours des mois suivants : 16% en juin, puis 15% en novembre, avant les récents attentats.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !