Cote de popularité : François Hollande encore en baisse, Manuel Valls se maintient | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Hollande est toujours en souffrance dans les enquêtes de popularité, Manuel Valls, lui reste stable
François Hollande est toujours en souffrance dans les enquêtes de popularité, Manuel Valls, lui reste stable
©Reuters

Le fond du panier

Cote de popularité : François Hollande encore en baisse, Manuel Valls se maintient

Le président de la République perd 4 points à 16% alors que le Premier ministre reste stable à 37%. A droite, Bruno Le Maire est l'homme politique qui enregistre la plus forte hausse (+6%).

François Hollande s'enfonce de plus en plus. Les sondages et les baromètres montrent que le président de la République est toujours en souffrance. Les Français sont très peu à lui faire encore confiance comme le prouve les résultats de novembre du baromètre politique Odoxa-Presse Régionale-France Inter-L'Express. Le chef de l'Etat perd 4 points à 16%. 83% (+ 3 points en un mois) estiment qu'il n'est pas un bon président. 61% des sympathisants de gauche le jugent négativement, 38% positivement.

Des chiffres qui contrastent avec Manuel Valls. Le Premier ministre s'accroche et reste stable à 37% d'opinions favorables. 55% des sympathisants de gauche le trouvent même efficace à Matignon. Les opinions négatives sont également en léger recul (-1%).

Sur l'ensemble des personnalités politiques, Alain Juppé tient toujours la corde. Le maire de Bordeaux est en tête avec 46% (+ 2 points), dont 14% le soutiennent et 32 % éprouvent de la sympathie pour lui. François Bayrou arrive en deuxième position avec 35% devant Nicolas Sarkozy, en baisse de 2 points à 33%. A droite, Bruno Le Maire est l'homme politique qui enregistre la plus forte hausse (+6%).

Chez les sympathisants de droite, Nicolas Sarkozy reste le champion à 62% même s'il enregistre une baisse de 3 points. Alain Juppé est à 53% (+1), devant François Fillon à 39% (-3) et Bruno Le Maire à 37% (+12). 

Enquête réalisée par Internet les 20 et 21 novembre auprès d'un échantillon de 1 012 Français représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus et constitué selon la méthode des quotas.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !