Cote de confiance : François Hollande perd 4 points, Manuel Valls en chute de 7 points | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Cote de confiance : François Hollande perd 4 points, Manuel Valls en chute de 7 points
©

Chute

Cote de confiance : François Hollande perd 4 points, Manuel Valls en chute de 7 points

Selon un sondage CSA/Les Échos/Radio classique publié ce vendredi, le président et le Premier ministre ne bénéficient plus de l'effet 11 janvier.

Tous les sondages disent la même chose : François Hollande et Manuel Valls sont en difficulté. Leur cote de confiance s'effrite petit à peti depuis le mieux enregistré après le 11 janvier et les attentats de Paris. Selon un sondage CSA/Les Échos/Radio classique publié ce vendredi, le président de la République perd 4 points à 25 %.

Dans le baromètre CSA de février, le chef de l'État avait gagné dix points de confiance par rapport à décembre, le chef du gouvernement gagnant 11 points. Dans le détail, les Français sont 69% à ne pas faire confiance au président de la République "pour affronter les principaux problèmes qui se posent au pays". 6% n'ont pas d'opinion. 

Du côté de Manuel Valls, la baisse est encore plus forte puisque le chef du gouvernement chute de 7 points à 37%57% ne font pas confiance au Premier ministre, au lieu de 51% en février. 6% ne se prononcent pas. 

Concernant le classement des personnalités politiques préférées des Français, comme dans le Baromètre TNS Sofres-Le Figaro publié jeudi, Alain Juppé est en pole position avec 53% des sondés qui ont une image positive du maire de Bordeaux. A noter que l'ancien Premier ministre perd tout de même 2 points par rapport à février. François Bayrou arrive deuxième avec 46%,  Laurent Fabius, Martine Aubry et Ségolène Royal à 40%. Nicolas Sarkozy pointe au 9e rang à 34% (+1).

Sondage réalisé par téléphone mardi et mercredi, auprès d'un échantillon national représentatif de 1 012 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !