Coronavirus : l'Elysée charge une mission indépendante d'évaluer la gestion de la crise sanitaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Coronavirus : l'Elysée charge une mission indépendante d'évaluer la gestion de la crise sanitaire
©ludovic MARIN / POOL / AFP

Bilan de l’épidémie

Coronavirus : l'Elysée charge une mission indépendante d'évaluer la gestion de la crise sanitaire

Cette commission va travailler pendant six mois sur les prises de décisions des autorités depuis le début de l'épidémie. Un premier rapport est attendu à l'automne. Présidé par l'infectiologue suisse Didier Pittet, ce groupe de travail adopte une approche pluridisciplinaire.

Le président de la République Emmanuel Macron a officiellement installé la mission indépendante nationale d’évaluation sur la gestion de la crise du Covid-19 et sur l’anticipation des risques pandémiques ce jeudi 25 juin. Au début du mois de juin, l'Elysée avait évoqué la création de cette nouvelle commission afin d'apporter un regard "indépendant et collégial [...] sur la gestion de la crise du coronavirus".

Présidé par l'infectiologue suisse Didier Pittet, ce groupe de travail va adopter une approche pluridisciplinaire. 

Le magistrat de la Cour des comptes Raoul Briet, l'économiste Laurence Boone, la chercheuse de l'Inserm Anne-Marie Moulin et l'épidémiologiste Pierre Parneix vont également participer à cette commission indépendante. 

Son rôle sera d'analyser "les prises de décisions par les autorités publiques" durant la crise sanitaire et "d'aider la France à se préparer à un éventuel rebond" épidémique. 

Cette mission de six mois doit déboucher sur un rapport d'étape à l'automne et aboutir à un rapport définitif à la fin de l'année.

La rédaction de Franceinfo a publié un extrait de la lettre de mission d’Emmanuel Macron au sujet de cette isntance : 

"La gestion de la crise suscite des interrogations et des débats légitimes qui méritent d'être éclairés par une évaluation objective et indépendante. L'analyse approfondie de cette crise et des réponses apportées permettra à notre pays d'en tirer les leçons et ainsi d'en sortir renforcé et mieux préparé à l'avenir".

La création de cette mission avait suscité de vives réactions auprès de plusieurs parlementaires. Ils redoutaient que le gouvernement ne vienne, avec cette initiative, court-circuiter les commissions d'enquête menées à l'Assemblée nationale et au Sénat. L'Elysée avait répondu que cette mission serait "complémentaire" des enquêtes menées par le Parlement.

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !