Corée du Nord : le pays célèbre les 60 ans de la fin de la guerre avec le Sud | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La Corée du Nord célèbre l'armistice de 1953
La Corée du Nord célèbre l'armistice de 1953
©REUTERS/Jason Lee

Défilé

Corée du Nord : le pays célèbre les 60 ans de la fin de la guerre avec le Sud

L'armistice du 27 juillet 1953 a mis fin à trois années de combats meurtriers qui ont dévasté la péninsule coréenne, scindée en un Nord communiste et un Sud capitaliste.

C'était il y a 60 ans mais la douleur est encore vive. La guerre des Corées, l'un des conflits les plus importants de la guerre froide, a été scellée le 27 juillet 1953. Un armistice qui a mis fin à trois années de combats meurtriers mais que le régime nord-coréen n'a toujours pas accepté.  A l'issue de ce cessez-le-feu, la péninsule a été scindée en deux : le Nord communiste allié à Pékin et Moscou, et le Sud capitaliste allié à Washington.  Mais si le Nord continue de contester la frontière établie lors de la signature de cette trêve, le pays célèbre tout de même cette date anniversaire. En effet, un immense défilé militaire est prévu ce samedi à Pyongyang.

Car la Corée du Nord célèbre l'armistice comme le "jour de la victoire" à l'issue d'une "guerre de libération de la patrie".  Les cérémonies de commémoration ont d'ailleurs déjà commencé cette semaine avec des concerts patriotiques, des festivals et des événements culturels. Par exemple, l'immense stade du 1er-Mai était rempli de pas moins de 47 075 anciens combattants, résistants anti-Japonais et "personnes méritantes qui ont rendu des services éternels" pendant la guerre afin d'y être décorés.

Mais le point d'orgue des festivités est sans conteste la parade militaire de samedi.  Une démonstration de force qui sera particulièrement surveillée de l'étranger cette année. Les autorités étrangères chercheront en effet à savoir si, comme elle le prétend, la Corée du Nord a fait des progrès tangibles dans son programme de développement de missiles balistiques.

Lu sur Le Point.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !