COP21 : "il faut se fixer des objectifs ambitieux" affirme Laurent Fabius | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
COP21 : "il faut se fixer des objectifs ambitieux" affirme Laurent Fabius
©Reuters

Retour

COP21 : "il faut se fixer des objectifs ambitieux" affirme Laurent Fabius

Au lendemain de l'accord sur le climat, le ministre des Affaires Etrangères est revenu sur les enjeux relevés et ceux à venir.

L'émotion était palpable, samedi soir au Bourget, lorsque le président de la COP21 a entériné l'accord historique qui fuyait la planète depuis plusieurs années. "J'étais très ému" explique Laurent Fabius au JDD. "Le terme 'historique' est souvent galvaudé, mais en l'occurrence il est justifié : cette conférence de Paris écrit l'Histoire. Il est rare de vivre de tels instants." Le ministre a notamment rendu hommage "à la diplomatie française" qui a œuvré à cet accord. "Elle a joué pleinement son rôle. Le succès de la COP21 est une victoire d'équipe!" affirme-t-il.

Pour autant, "il reste beaucoup de travail" prévient-il. Cet accord "ne résout pas l'ensemble des problèmes, mais il définit des règles puissantes pour l'action (…) Le cadre est là, l'action doit suivre." Il faut dire que l'objectif de réduire le réchauffement à 1,5 °C est considéré comme impossible pour la plupart des observateurs. "C'est un objectif certes ambitieux mais central, et même vital" souligne Laurent Fabius. "Les scientifiques du Giec sont mandatés par l'accord pour préparer en 2018 un rapport sur la manière d'atteindre cet objectif de 1,5 °C. En matière d'action climatique, il faut se fixer des objectifs ambitieux, même s'ils peuvent sur le moment paraître difficiles à atteindre."

Quant  à la date de la prochaine révision, fixée à 2023, le ministre se veut rassurant. "En réalité, un premier bilan collectif des engagements des États aura lieu dès 2018. Les États évalueront leurs progrès, dans la perspective de la préparation ou de la mise à jour des contributions nationales," promet-il.

Lu sur le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !