Congrès du FN: Marine Le Pen réélue présidente du parti avec 100% des voix | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Congrès du FN: Marine Le Pen réélue présidente du parti avec 100% des voix
©

Score soviétique

Congrès du FN: Marine Le Pen réélue présidente du parti avec 100% des voix

Marine Le Pen a été réélue ce matin présidente du Front national, à l'issue d'un scrutin où elle était la seule candidate. Elle a par ailleurs annoncé que Marion Maréchal Le Pen n'intègrerait pas le comité exécutif du parti.

Son élection n'est pas une surprise, puisqu'elle était la seule candidate : Marine Le Pen a été réélue ce matin présidente du Front national avec 100% des suffrages exprimés, à l’issue d’un vote par correspondance.

Les résultats ont été annoncés alors que le parti entame sa deuxième journée du Congrès du parti à Lyon.

Marine Le Pen avait été élue en janvier 2011 à la tête du parti lors du congrès de Tours. Elle était alors opposée alors à Bruno Gollnisch.

Ce plébiscite fait suite au succès remporté par sa nièce, Marion Maréchal Le Pen, arrivée en tête hier lors de l'élection interne au parti. Cette dernière aurait pu, grâce à un score de 80%, prétendre à une place dans l'exécutif du parti, mais Marine Le Pen a expliqué que "Marion a fait savoir qu'elle ne souhaitait pas avoir des responsabilités exécutives au sein du FN", arguant de la charge de travail qu'aurait la députée du Vaucluse.

Marine Le Pen a aussi commenté la quatrième place obtenue par son bras droit Florian Philippot à l'élection interne : "Je trouve que c'est un excellent résultat. Florian Philippot est entré au FN il y a peu, il y a maintenant trois ans, c'est très court dans l'histoire du mouvement", a-t-elle souligné. "D'ailleurs les différentiels dans les premières places sont très minimes, et, par conséquent, je pense que c'est un beau coup de chapeau des adhérents à l'égard de Florian, de la stratégie et de la communication dont il était chargé", a-t-elle ajouté.

Ce n'est pourtant pas l'avis de tous, au FN : un cadre du parti a déclaré aux Inrocks que le fait "qu’il soit élu seulement quatrième, ce n’est pas seulement une claque mais une véritable humiliation ! Vu son omniprésence dans les médias, matin, midi et soir, c’est vraiment un signe de rejet de la part des militants"..

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !