Congrès du PS : la motion de Jean-Christophe Cambadélis obtient la majorité absolue, les frondeurs à la peine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Congrès du PS : la motion de Jean-Christophe Cambadélis obtient la majorité absolue, les frondeurs à la peine
©Reuters

Plébiscite

Congrès du PS : la motion de Jean-Christophe Cambadélis obtient la majorité absolue, les frondeurs à la peine

La motion A de l'actuel premier secrétaire du parti obtiendrait environ 60% des voix selon des résultats partiels.

Il n'y a pas eu de surprise. Selon des résultats partiels, la motion du premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, sortirait largement gagnante du vote précédant le congrès PS de Poitiers. La motion A de l'actuel premier secrétaire obtiendrait plus de 60% des voix. Un plébiscite qui fera sans nul doute plaisir à François Hollande et Manuel Valls qui soutenaient sa candidature. D’autant plus que le couple exécutif a ces derniers mois eu du mal à canaliser sa majorité, devant notamment faire appel au 49-3 pour le texte sur la loi Macron. obtiendrait un score supérieur à 60%. Le vote semble également être une victoire personnelle pour Jean-Christophe Cambadélis, qui obtient donc une majorité absolue.

Quant à la seconde motion, défendue par la gauche du PS et les frondeurs, et portée par Christian Paul, son score tournerait autour des 30%. Si les défenseurs de cette motion B se sont déclarés tout de même satisfait d'avoir provoqué le débat au sein du parti socialiste, ils échouent à créer une nouvelle majorité au sein du PS et à empêcher l’actuel premier secrétaire de dépasser les 50% de voix.

La motion D, défendue par Karine Berger, a recueilli entre 8 et 10%. La C, celle "des militants de terrain", environ 2%

Autre bonne nouvelle pour les gagnants, le score de la participation est elevée. "On semble s'orienter vers un chiffre de 55-56%, c'est-à-dire plus d'un adhérent sur deux", a précisé Christophe Borgel, le secrétaire national du PS aux élections . Le parti craignait une désaffection des militants mais celle-ci ne semble pas avoir eu lieu.

Les résultat définitifs ne seront connus que ce vendredi après-midi.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !