Conflit à Gaza : Israël aurait mis sur écoute John Kerry | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Israël aurait mis sur écoute John Kerry
Israël aurait mis sur écoute John Kerry
©Reuters

A suivre

Conflit à Gaza : Israël aurait mis sur écoute John Kerry

Selon des informations de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, l'Etat hébreu aurait écouté les conversations téléphoniques du secrétaire d'Etat américain lors de négociations avec les Palestiniens l'an dernier.

Les relations diplomatiques entre les États-Unis et Israël sont intenses. Il faut dire que pour Washington l'entente avec l'Etat hébreu est un facteur important dans la politique menée au Moyen-Orient. Ainsi, les États-Unis maintiennent avec Israël une relation de proximité et de soutien via une aide financière annuelle et des accords militaires. Mais ce dimanche une révélation de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel pourrait tout remettre en cause.  En effet, selon le magazine qui cite des sources des services secrets, Israël  a écouté les conversations téléphoniques du secrétaire d'Etat américain John Kerry pendant les négociations avec les Palestiniens l'année dernière.

Au cours de ces négociations qui ont finalement échoué en avril de cette année, le chef de la diplomatie américaine a parlé avec de nombreux responsables au Proche-Orient, utilisant, selon les sources du journal, non seulement des lignes sécurisées mais également des téléphones satellitaires normaux, faciles à écouter. Et Der Spiegel ajoute que ces conversations interceptées par les services secrets israéliens l'auraient aussi été par "au moins un autre pays". La source de l'hebdomadaire allemand indique aussi qu'Israël "a utilisé les informations ainsi obtenues au cours des pourparlers de paix". Le Spiegel indique que ni le secrétariat d'Etat américain, ni le gouvernement israélien n'ont voulu réagir à cette information.

Dans le conflit actuel à Gaza, les Israéliens ont fortement critiqué John Kerry, certains ministres l'invitant indirectement à se retirer des négociations. Le secrétaire d'Etat est notamment accusé par l'Etat hébreu de soutenir le groupe palestinien Hamas. Les relations entre les Etats-Unis et Israël avaient déjà subi un net refroidissement depuis l'échec fin avril du processus de paix israélo-palestinien relancé par John Kerry pendant neuf mois. En effet, Kerry, qui considérait comme une priorité de son mandat un réglement négocié au Proche-Orient, avait réussi à ramener à la table des négociations le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas en juillet 2013. Il s'est entretenu durant des centaines d'heures avec les dirigeants palestiniens et israéliens jusqu'à l'échec de la relance du dialogue au printemps dernier.

 
lu sur Der Spiegel

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !