Communication gouvernementale : Matignon va surveiller ses ministres | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Communication gouvernementale : Matignon va surveiller ses ministres
©

Maîtrise

Communication gouvernementale : Matignon va surveiller ses ministres

Les membres du gouvernement devront recevoir l'aval des équipes du premier ministre avant chaque passage média.

Les ministres français seront désormais surveillés. Selon une lettre révélée mercredi 2 octobre par Libération, le chef du département presse-communication de Matignon, Jérôme Batout, a fixé de nouvelles règles aux membres du gouvernement en matière de communication. Toute demande d'interview de ministre ou secrétaire d'Etat devra désormais recevoir le feu vert de Matignon. 

"Le schéma est le suivant : lorsque votre ministre reçoit une invitation pour un passage média (radio, télé, presse écrite papier ou Internet), vous nous informez au préalable, avant de donner un accord au média, explique-t-il. Lorsque votre ministre envisage de susciter un passage média, vous nous informez avant de prendre l'attache du média".

Pas de relecture systématique

Finies les interventions impromptues et la communication non-maîtrisée, donc. "Recevant les informations des uns et des autres, nous aurons la possibilité d'évaluer la pertinence du projet de média au regard de l'ensemble des passages médias déjà programmés, et de l'actualité", précise Jérôme Batout. Pas question en revanche de brimer les ministres, le passage du média sera, en effet, validé "dans la plupart des cas".

Quid des interviews écrites ou les tribunes ?  "Il n'y a pas de relecture systématique par Matignon, même si, comme je vous l'avais dit fin juin, il vous appartient d'apprécier si une relecture est souhaitable. Le cabinet du Premier ministre sera toujours à votre disposition pour cela", détaille le conseiller.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !