Comme le PS, le parti Les Républicains va vendre son siège | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Comme le PS, le parti Les Républicains va vendre son siège
©GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Bijoux de famille

Comme le PS, le parti Les Républicains va vendre son siège

Mais, comme annoncé le 19 mars à la presse, LR va continuer à occuper son siège. Le but de la vente est de rembourser une dette lourde d'une cinquantaine de millions d'euros qui plombe les finances du parti de droite.

Le trésorier des LR, Daniel Fasquelle, présente l'affaire comme un victoire : "On va désendetter les Républicains alors qu'Emmanuel Macron est incapable de désendetter la France". Étrange comparaison, mais soit : LR est criblé de dette, et la vente de l'immense siège (5.500 mètres carrés) de la rue de Vaugirard dans le XVe arrondissement devrait permettre au parti de se refaire une santé. Le protocole de vente est déjà en cours de rédaction : le parti de droite devrait, comme le PS avec Solférino, perdre son siège social hérité des années fastes de l'UMP. 

Mais de comparaison avec son ancien meilleur adversaire à gauche, les LR ne veulent pas : eux resteront dans leur siège malgré la vente. La solution trouvée est même jugée idéale par le député du Pas-de-Calais. "80% de notre dette résiduelle" serait remboursée "en cinq ans" affirme-t-il. 

La dette est liée pour les deux-tiers au remboursement des frais engagés dans la construction du siège. Le dernier tiers serait lié à l'affaire Bygmalion, qui concerne le financement illégal de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !