Climat : ouverture du sommet international de l'ONU à New York | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le sommet sur le climat se tient à partir de ce mardi à New York
Le sommet sur le climat se tient à partir de ce mardi à New York
©Capture écran

On respire

Climat : ouverture du sommet international de l'ONU à New York

L'objectif de cette réunion est de bâtir les contours d'un futur accord qui pourrait se signer à Paris en 2015 lors de la conférence Paris climat.

La France présidera la Conférence des Parties de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques de 2015. D'après le ministère de l'Ecologie, "cette réunion devra marquer une étape décisive dans la négociation du futur accord international qui entrera en vigueur en 2020, en adoptant ses grandes lignes, avec comme objectif que tous les pays, dont les plus grands émetteurs de gaz à effet de serre soient engagés par un accord universel contraignant sur le climat".

En attendant cette échéance, les dirigeants mondiaux se retrouvent ce mardi à New York pour un sommet de l'ONU sur le climat. L'objectif est de donner un nouvel élan aux négociations internationales sur le réchauffement climatique et de bâtir les contours d'un futur accord en 2015. Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'ONU a indiqué qu'il "est maintenant temps d'agir" contre le changement climatique. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a expliqué quant à lui qu'il s'agissait du "plus grave défi de notre planète". Faisant partie des plus pollueurs de la planète et toujours ralenti par un Congrès réticent, les Etats-Unis ont entrepris une politique plus écologique et ont fait quelques efforts.

"New York est une occasion unique de mesurer la volonté des uns et des autres d'agir sur le climat" a dit la responsable climat de l'ONU, Christiana Figueres. La Chine et l'Inde eux aussi gros pollueurs seront particulièrement scrutées lors de cette conférence. Toutefois, la Chine n'a envoyé à New York qu'un vice-Premier ministre, Zhang Gaoli, et l'Inde son ministre de l'Environnement.

Il s'agit de la plus grande réunion sur le sujet depuis des années. Elle se tiendra sur deux jours. Les participants devraient annoncer des engagements qui faciliteront un accord contraignant à la conférence internationale de Paris fin 2015. Selon l'AFP qui relaie une étude publiée lundi, "supprimer d'ici à 2050 le charbon comme source d'énergie électrique contribuerait largement à limiter le réchauffement climatique".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !