Claude Guéant renvoyé en correctionnelle dans l'affaire des primes en liquide | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Claude Guéant -
Claude Guéant -
©Reuters

Justice

Claude Guéant renvoyé en correctionnelle dans l'affaire des primes en liquide

L'ancien directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur (de 2005 à 2007) est soupçonné de détournements de fonds publics.

Selon les informations de Mediapart, la justice a décidé de renvoyer Claude Guéant et Michel Gaudin en correctionnelle dans l'affaire des primes de cabinet en liquide. Le parquet national financier (PNF) reproche aux deux hommes - respectivement ancien directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur (de 2005 à 2007) et ancien directeur général de la police nationale - des faits de "détournements de fonds publics, complicité et recel".

En cause : les primes en espèces versées à certains membres du cabinet de Nicolas Sarkozy lorsqu'il officiait place Bauveau. "Claude Guéant se voit reprocher d’avoir encaissé indûment des sommes comprises entre 240 000 et 288 000 euros", explique Mediapart. 

L'avocat de Claude Guéant a déclaré s'attendre à un procès en correctionnelle à l'automne dans le dossier des primes en liquide touchées à l'Intérieur, mais le parquet national financier a précisé n'avoir ni "formalisé" ni "notifié" sa décision.
Lu sur Mediapart

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !