Cigarettes : leur prix augmentera de 30 à 40 centimes début juillet | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Le prix des paquets de cigarettes va augmenter de "30 à 40 centimes (...) début juillet", a déclaré Marisol Touraine.
Le prix des paquets de cigarettes va augmenter de "30 à 40 centimes (...) début juillet", a déclaré Marisol Touraine.
©Reuters

Gloups

Cigarettes : leur prix augmentera de 30 à 40 centimes début juillet

"Cette hausse va intervenir début juillet, elle représentera 30 à 40 centimes selon le prix de base du paquet de cigarette, a priori en un temps", a déclaré mercredi la ministre de la Santé Marisol Touraine.

Le portefeuille des fumeurs va prendre du plomb dans l'aile. Le prix des paquets de cigarettes va augmenter de "30 à 40 centimes (...) début juillet", a déclaré ce mercredi la ministre de la Santé Marisol Touraine. Sur iTélé, elle a affirmé que cette hausse se fera "a priori en un temps". 

Selon de récentes informations de presse, le gouvernement souhaitait augmenter le prix du paquet de cigarettes de 40 centimes en deux temps : 20 centimes en juillet et 20 centimes en octobre. Une piste qui est donc écartée. Cette nouvelle va faire grincer des dents buralistes et cigarettiers : ces derniers auraient préféré rogner leurs marges pour ne pas faire baisser leurs volumes de vente.

La ministre a redit que le tabac était "un enjeu de santé publique" : il "tue 200 personnes par jour, c'est donc la première cause de mortalité que l'on pourrait éviter dans notre pays", a-t-elle déclaré. Fin mai, Marisol Touraine a annoncé le lancementd'un vaste plan anti-tabac visant notamment à mieux cibler les femmes enceinte et les jeunes, rappelle l'AFP.

Le tabac est la première cause de mortalité évitable en France et la première cause de cancer. La consommation active de tabac est responsable d'environ 73 000 décès par an, dont 59 000 chez les hommes et 14 000 chez les femmes.

Lu sur TF1 News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !