Arrêter de fumer sans grossir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Arrêter de fumer
sans grossir
©

Light

Arrêter de fumer sans grossir

Ce rêve de tout fumeur sera peut-être bientôt atteint grâce à des chercheurs de l'université de Yale.

N'importe quel fumeur préoccupé par son poids hésitera toujours à arrêter par peur de grossir automatiquement. Le tabac a en effet un impact sur l'appétit, comme l'ont déjà prouvé des études dans le passé, et des chercheurs de l'université de Yale viennent enfin de montrer son fonctionnement. Leurs travaux viennent d'être publiés dans Science.

Ils ont mené une expérience sur des souris pour voir l'action de la nicotine dans l'hypothalamus. Ils leur ont donné de la cystine, une substance comparable à la nicotine, et ont observé que les souris perdaient du poids en mangeant moins. Puis ils leur ont administré en plus une autre molécule, qui empêche la cystine de se fixer sur les neurorécepteurs de l'hypothalamus. Les souris ont alors repris du poids automatiquement. 

Cette découverte ouvre la voie à de nouveaux traitements pour limiter l'impact de l'arrêt du tabac sur l'appétit et rendre la transition moins violente pour les anciens fumeurs qui craignent de grossir.

Lu sur Discovery News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !