Cigarette : la première que l'on fume le matin est aussi la plus dangereuse | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Fumer sa première cigarette dans les 30 minutes qui suivent le réveil augmenterait significativement les risques de cancer.
Fumer sa première cigarette dans les 30 minutes qui suivent le réveil augmenterait significativement les risques de cancer.
©Reuters

Fumer tue on vous dit !

Cigarette : la première que l'on fume le matin est aussi la plus dangereuse

Fumer sa première cigarette dans les 30 minutes qui suivent le réveil augmenterait significativement les risques de cancer.

Ce n'est pas nouveau : fumer tue. Ce qu'on sait moins, en revanche, c'est que "fumer au saut du lit expose davantage au cancer du poumon et aux cancers ORL, c’est-à-dire de la tête et du cou", rapporte le site Futura Sciences. Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs américains de l’université Penn State à Hershey ont comparé les comportements de différentes types de fumeurs.

Sur les 7 600 personnes qui ont participé à l'étude 32% fument leur première cigarette 5 minutes après leur réveil, 31% dans les 6 à 30 minutes et 18% dans les 31 à 60 premières minutes (et 19 % plus d’une heure après). Résultat : les fumeurs qui allument leur première cigarette dans les 30 minutes qui suivent leur réveil ont un risque accru de cancer du poumon de 31% par rapport à ceux qui fument 60 minutes après leur réveil. "Un risque qui monte à 79% pour les accros qui allument leur première cigarette moins de 30 minutes après être sortis du lit", souligne Futura Sciences.

Lu sur Futura Sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !