Christiane Taubira démissionne, Jean-Jacques Urvoas est le nouveau Garde des Sceaux | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Christiane Taubira démissionne, Jean-Jacques Urvoas est le nouveau Garde des Sceaux
©Reuters

Démission

Christiane Taubira démissionne, Jean-Jacques Urvoas est le nouveau Garde des Sceaux

L'ancienne ministre de la Justice se dit fière d'avoir accompli un "travail législatif considérable".

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.

Voir la bio »
  • La garde des Sceaux Christiane Taubira a démissionné ce mercredi matin

 

  • Elle est remplacée par le député du Finistère Jean-Jacques Urvoas

 

  • Christiane Taubira, contrairement à la tradition, fait un discours avant la cérémonie de passation de pouvoirs. Elle déclare : "Je quitte le Gouvernement sur un désaccord politique majeur." Christiane Taubira était opposée à certaines dispositions du projet de réforme constitutionnelle

 

  • Jean-Jacques Urvoas est un proche de Manuel Valls, et il a été rapporteur à l'Assemblée de la loi sur le renseignement. Cette nomination confirme donc le tournant sécuritaire du gouvernement

>>>> 19h30 : fin de ce direct

19h20 : Selon un sondage Elabe réalisé ce mercredi pour BFMTV, 8 Français sur 10 approuvent la démission de l'ancienne ministre de la Justice, et 68% jugent son bilan de manière négative.

17h14 : Christiane Taubira quitte la Place Vendôme à vélo

17h09 : Jean-Jacques Urvoas, Garde des Sceaux, s'exprime

Il indique plusieurs axes : 

La réforme du Conseil supérieur de la magistrature, "pour plus d'indépendance et d'autorité"

La justice de proximité

Et l'obtention de plus de moyens pour la justice. "Les français consacrent moins d'argent à la Justice qu'à la redevance audiovisuelle"

17h08 : Christiane Taubira est ovationnée par les personnels du ministère de la Justice

17h05 : Christiane Taubira s'exprime

"La richesse de ce ministère, c'est la qualité des femmes et des hommes qui assurent le service public de la justice."

"Vous avez fait vivre le service public de la justice."

"Je vais vous quitter mais évidemment vous resterez dans mon coeur."

Des années "exttrêmement riches, extrêmement fructueuses"

Un discours peu politique étant donné qu'elle a déjà fait ses remarques politiques ; un discours d'appréciation envers les employés du ministère de la Justice.

17h00 : Début de la cérémonie de passation de pouvoirs prévue à 16h30
 

16h45 : Nous attendons toujours le début de la cérémonie de passation de pouvoirs...

16h34 : Les personnalités arrivent Place Vendôme pour la passation de pouvoirs au ministère de la Justice...

15h50 : Applaudissements debout à l'Assemblée nationale pour Christiane Taubira sur les bancs de la gauche

Avant le début des questions au Gouvernement, les députés de gauche ovationnent Christiane Taubira.

15h34 : "Je quitte le Gouvernement sur un désaccord politique majeur"

C'est une question de valeurs, un désaccord avec la réforme constitutionnelle. Elle veut rester "fidèle à mes engagements." Elle sous-entend que la réforme constitutionnelle serait concéder une "victoire symbolique" au terrorisme. 

Citation finale : "Fidèles à Aimé Césaire, nous ne livrerons pas le monde aux assassins d'aube"

15h33 : Christiane Taubira vante les lois passées

Elle dit avoir accompli un "travail législatif considérable". Nous avons défendu devant le Parlement plus de 25 textes de loi en 3 ans et demi", y compris une "belle loi d'égalité du mariage pour tous", une "réforme pénale qui donne du sens et de l'efficacité à la peine", un dispositif de suivi individualisé des victimes, une réforme d'accès à la justice au quotidien et une réforme du droit des contrats.
 

15h30 : Christiane Taubira vante les augmentations d'effectifs

"Le budget de la Justice a augmenté de 450M en 3 ans, il a franchi la barre symbolique de 8 milliards d'euros"
 
"Il a fallu...augmenter les effectifs."
 
Les recrutements latéraux de magistrats sont un "mouvement de fond qui permettra d'avoir plus de magistrats en activité qui ne partent à la retraite"
 
Augmentations de postes dans tous les domaines : magistrats, personnel pénitentiaire, écoles du ministère de la Justice
 

15h28 : Christiane Taubira s'exprime

"C'est pour moi un immense honneur d'être Garde des Sceaux ... En particulier sous l'autorité de ce président de la République, François Hollande"

15h21 : Nous attendons toujours Christiane Taubira

Elle aurait dû s'exprimer à 15h15 mais n'est toujours pas là.

13h50 : Frigide Barjot salue Christiane Taubira

Sur Twitter, l'ancienne leader du mouvement de la Manif pour tous donne un hommage : "Je salue en Christiane Taubira une femme de convictions et lui conseille d'aller jusqu'au bout désormais aux présidentielles 2017"

13h10 : Manuel Valls s'exprime devant la Commission des lois

Il n'évoque pas directement la démission de Christiane Taubira, mais salue son action et déclare que la bi-nationalité ne sera pas mentionnée dans la réforme de la Constitution.

12h52 : Christiane Taubira parlera à la presse cet après-midi

La désormais ex-ministre effectuera une déclaration de presse à 15h15 à la Chancellerie, a précisé un communiqué publié sur le site du ministère de la Justice.

12h15 : Christiane Taubira a été reçue par François Hollande

Avant d'officialiser sa démission, Christiane Taubira a été reçue par le chef d'Etat pendant 45 minutes, à l'Elysée. "C'était une conversation claire, chaleureuse, voire affectueuse entre les trois, qui se connaissent très bien" selon une source à Matignon citée par Le Monde

12h08 : le député LR des Yvelines, Jacques Myard, salue les qualités de Jean-Jacques Urvoas

Le député LR des Yvelines, Jacques Myard, estime que Christiane Taubira "aurait dû être débarquée depuis longtemps". Selon lui, Jean-Jacques Urvoas "est un socialiste, gauchiste, sympathique (...) qui connait la difficulté de la tâche, les besoins de la police et la mesure de la menace". 


11h57 : Stéphane Le Foll justifie la démission de Christiane Taubira

​Stéphane Le Foll a justifié la démission de Taubira par la nécessité d'avoir une "éthique collective et une cohérence forte" au sein du gouvernement. Le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement a également expliqué pourquoi le président avait nommé Jean-Jacques Urvoas au poste de ministre de la Justice. "[Jean-Jacques Urvoas] a travaillé depuis quelques mois avec le Premier ministre à l'écriture de la réforme constitutionnelle. Il a des qualités. C'est une personnalité indépendante".

11h32 : Manuel Valls salue "la rigueur intellectuelle" de Jean-Jaques Urvoas

Le premier ministre a salué "l’action de Jean-Jaques Urvoas dont chacun connaît la rigueur intellectuelle, mais aussi la cohérence, l'indépendance". "Je veux à mon tour saluer l’action de Christiane Taubira" comme l'a fait le président de la République, a conclu Manuel Valls.

11h20 : la passation de pouvoir

Selon BFMTV, la passation de pouvoir entre Christiane Taubira et Jean-Jacques Urvoas devrait avoir lieu à 16h. 

11h08 : Eva Joly, Jean-Christophe Lagarde (UDI) et Jean-François Copé réagissent

L'eurodéputé écologiste Eva Joly a salué "un acte de courage" de la part de l'ancienne garde des Sceaux. Pour Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, "la démission de Christiane Taubira et la nomination de Jean-Jacques Urvoas à la fonction de garde des Sceaux sont deux bonnes nouvelles pour la France". De son côté, Jean-François Copé a ironisé en publiant sur son compte Twitter : "Pour une fois où je n'avais pas demandé sa démission".

10h59 : Gilbert Collard (FN) ne croit pas en Jean-Jacques Urvoas

"Nous sommes satisfaits parce qu'elle [Christiane Taubira, ndlr] a complètement détérioré la justice", a réagi Gilbert Collard ce mercredi matin sur Itélé, dénonçant un "désordre judiciaire" engendré par l'ancienne ministre de la Justice, qui selon lui "a détruit la structure de nos textes par idéologie (...) Je l'ai [Jean-Jacques Urvoas, ndlr] pratiqué à la commission des lois, c'est un homme qui ne fait pas de la sociologie, il fait du droit. Je ne crois pas qu'il pourra faire grand-chose parce que Mme Taubira laisse derrière elle les dégâts". 

10h45 : le Front national est "soulagé" de cette démission

La démission de Christiane Taubira est "un soulagement" pour Marine Le Pen. "La démission de Christiane Taubira est une bonne nouvelle pour la France, après une action publique à la tête du ministère de la Justice absolument désastreuse pour notre pays", a déclaré la présidente du Front national. "Le laxisme inouï de sa politique pénale, notamment, a si fortement dégradé notre situation sécuritaire et affaibli l'autorité de l'Etat que cette démission apparaît aujourd'hui comme un soulagement".

10h40 : Dominique Raimbourg remplacera Jean-Jacques Urvoas

Dominique Raimbourg, l'actuel vice-président de la commission des lois est nommé rapporteur du projet de loi constitutionnelle, à la place de Jean-Jacques Urvoas. 10h29 : une émission sur Christiane Taubira Un numéro de l'émission Conversation secrète, consacré à l'ancienne garde des Sceaux, sera diffusé samedi 30 janvier sur Canal +.

10h20 : Jean-Jacques Urvoas déjà au travail

L'Elysée indique que le nouveau garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas "portera, aux côtés du Premier ministre, la révision constitutionnelle, et préparera le projet de loi renforçant la lutte contre le crime organisé et la réforme de la procédure pénale".

10h10 : les premières réactions

Le député PS des Yvelines Benoît Hamon a rendu hommage à l'ancienne ministre de la Justice, de même que Frédéric Sicard, bâtonnier de Paris qui a reconnu qu'"elle a fait ce qu'elle a pu, et elle a bien fait". Guillaume Larrivé, porte-parole des Républicains a lui estimé que Taubira était "le pire Garde des Sceaux de la Vème République". Urvoas est "un homme sérieux et raisonnable", a-t-il souligné.

10h00 : Christiane Taubira devrait publier un livre

Selon une source proche de la majorité citée par i-Télé, Christiane Taubira préparerait un livre.

9h50 : des sondages défavorables

Selon BFM, Taubira n'avait plus que 12% d'opinions favorables parmi les sympathisants de gauche.

9h45 : remaniement du gouvernement

Christiane Taubira sera remplacée par le député du Finistère Jean-Jacques Urvoas, un proche du Premier ministre Mnauel Valls.

9h35 : Christiane Taubira est "fière"

L'ancienne ministre de la Justice se dit "fière" de son passage au ministère. "Parfois résister c'est rester, parfois résister c'est partir. Par fidélité à soi, à nous. Pour le dernier mot à l'éthique et au droit", a-t-elle publié sur son compte Twitter.

9h30 : François Hollande rend hommage à Christiane Taubira

Le chef de l'Etat a exprimé sa "reconnaissance". Elle "aura mené avec conviction, détermination et talent la réforme de la Justice et joué un rôle majeur dans l'adoption du mariage pour tous", a-t-il souligné.

9h19 : Christiane Taubira démissionne

L'Elysée a annoncé la démission de Christiane Taubira ce mercredi. "Ils ont convenu de la nécessité de mettre fin à ses fonctions au moment où le débat sur la révision constitutionnelle s'ouvre à l'Assemblée nationale, aujourd'hui, en commission des Lois", ont indiqué les services de François Hollande.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !