Chômeurs : environ 812 millions d'euros leur ont été versés par erreur en 2012<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Chômeurs : environ 812 millions d'euros leur ont été versés par erreur en 2012
©

Erreur de la banque en votre faveur

Ces versements erronés résultent souvent de périodes de travail non déclarées, ou déclarées trop tard par les inscrits ou d'erreurs lors du calcul des droits par Pôle emploi.

A l'heure où l'on demande de faire des économies et de restreindre les gaspillages, voilà une information qui ne va pas passer inaperçue. Elle est révélée ce mercredi matin par l'AFP. Selon l'agence de presse, environ 812 millions d'euros ont été versés par erreurs aux chômeurs en 2012. Un chiffre très élevé donné par le médiateur de Pôle emploi.

En 2012, les allocations versées au nom de l'assurance chômage et de l'Etat (Allocation de solidarité spécifique, etc.) ont représenté respectivement 29,7 et 3,3 milliards d'euros. Plus précisément, les "indus", ou trop-perçus par des chômeurs, ont atteint 811,67 millions, soit 2,5% des 33 milliards d'allocations versées au total. 524 millions (65%) ont été récupérés auprès des demandeurs d'emploi.

La majorité des sommes (66%) concernent le cumul d'une indemnisation et d'un revenu d'activité. Les versements indus peuvent être obtenus par de "vrais fraudeurs, volontaires et organisés" estime le rapport.

Dans ses préconisations, outre la révision des règles d'indemnisation, le médiateur suggère d'adapter le système informatique. Pour limiter "les sources de tension avec les demandeurs d'emploi", il préconise aussi une meilleure information donnée au demandeur d'emploi et un renforcement de la formation des conseillers.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !