Chômage : publication des chiffres du mois d'août ce mercredi, nouvelle hausse attendue | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Une hausse du chômage est attendue pour août
Une hausse du chômage est attendue pour août
©Reuters

Qui dit mieux ?

Chômage : publication des chiffres du mois d'août ce mercredi, nouvelle hausse attendue

Depuis mai 2012, la France compte un demi-million de chômeurs sans activité supplémentaires.

Tous les ministres concernés ou presque sont résignés. Pour le mois d'août, il faut s'attendre à une nouvelle hausse du chômage. Dans l'entourage de François Rebsamen, le ministre du Travail, on ne se fait guère d'illusions. "Cela va encore grimper, pas énormément, mais oui il va y avoir une augmentation" confiait récemment un proche. Le chômage devrait donc atteindre un nouveau record en août. Les chiffres seront publiés ce mercredi à 18h00.

Une mauvaise supplémentaire pour François Hollande qui compte déjà plus de 500 000 chômeurs de plus depuis le début de son mandat. Fin juillet, la situation était critique avec 3,424 millions de chômeurs sans activité étaient recensés en métropole, un chiffre jamais atteint. Petite activité et outre-mer inclus, la France compte 5,387 millions de demandeurs d'emploi. Un triste record.

Toutes les catégories d'âge sont touchées puisque le chômage des jeunes, qui stagnait depuis octobre 2013 notamment grâce aux emplois d'avenir, était reparti à la hausse ("0,7%). Et que dire du chômage des seniors ? +11,6% sur un an et +0,7% en juillet. La perspective d'une croissance nulle, ce que l'Insee a confirmé mardi, ne laisse rien présager de bon. La prévision officielle est désormais de 0,4% pour 2014 et de 1% pour 2015. Selon les économistes, cela est insuffisant car il faut au moins 1,5% de croissance pour faire refluer le chômage.

Tous les organismes sont relativement pessimistes pour la France et n'envidagent pas de baisse notable avant, au mieux, 2015. Le FMI repousse même la perspective d'une décrue à 2016. Le chômage devrait encore faire parler de lui dans les mois à venir.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !