Chômage : nouvelle hausse du nombre de demandeurs d'emplois en juillet | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Chômage : nouvelle hausse du nombre de demandeurs d'emplois en juillet
©Reuters

La série continue

Chômage : nouvelle hausse du nombre de demandeurs d'emplois en juillet

27e mois consécutif de hausse du nombre de chômeurs, avec 6 300 demandeurs d'emploi supplémentaires (catégorie A), soit une hausse de 0,2 %.

Y aura-t-il vraiment une inversion de la courbe du chômage en fin d'année, comme l'annoncent en chœur les différents membres du gouvernement ? Cette perspective ne se confirme en tout cas pas par les chiffres actuels : le mois de juillet aura vu les rangs de Pole emploi grossir de 6 300 rangs supplémentaires, portant le nombre total de demandeurs d'emploi (catégorie A) à 3,286 millions, soit une hausse de 0,2% (3 546 600 personnes en incluant les DOM).

La hausse est plus forte encore en s'intéressant aux catégories B et C : la hausse monte alors à 55 500 demandeurs d'emploi supplémentaires, ce qui porte ce chiffre à 4,852 millions (5 148 200 avec les DOM). Cela s'explique en grande partie par les fins de mission d'intérim (+ 11,8% !) et de CDD (+ 5,2%).

Une bonne nouvelle toutefois dans ces annonces : pour le troisième mois consécutif, le nombre de jeunes demandeurs d’emploi en catégorie A baisse, de 0,8% cette fois : un résultat dû à la politique des emplois d'avenir, selon le gouvernement.

"Oui, nous inverserons la courbe du chômage d'ici la fin 2013" estimait dimanche le ministre du Travail Michel Sapin, espérant voir dans "un ralentissement" de cette augmentation un signe. Il avait fait de même le mois dernier : il s'était déjà dit convaincu que le gouvernement était en "phase" de "stopper la hausse" et avait noté une "amélioration" malgré l'augmentation. Pierre Moscovici, de son côté, disait que cette inversion de la courbe du chômage "va arriver d'ici la fin de l'année. J'en ai la conviction, une conviction informée".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !