Chine : Pékin critiqué après la mort du dissident Liu Xiaobo | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Chine : Pékin critiqué après la mort du dissident Liu Xiaobo
©Reuters

Critiques

Chine : Pékin critiqué après la mort du dissident Liu Xiaobo

Son corps a été incinéré en toute discrétion, ce samedi.

Pékin, vivement critiqué après la mort jeudi dissident Liu Xiaobo, décédé suite à un cancer au foie. Ce samedi, les autorités ont incinéré son corps, en toute discrétion "conformément à la volonté des membres de sa famille" à Shenyang (nord-est de la Chine). C'est là que l'homme était hospitalisé. Son épouse Liu Xia a pu assister à la cérémonie, comme on peut le voir dans les photos officielles, diffusées par l'administration. Accusées d'avoir précipité la cérémonie, les autorités ont assuré qu'elle s'était déroulée "conformément aux traditions du nord de la Chine, qui prévoient une crémation et un service funéraire dans les trois jours suivant le décès".

Arrêté en décembre 2008, Liu Xiaobo avait été condamné à 11 de prison pour subversion. La liberté de son épouse est très fermement encadrée mais cette dernière avait été autorisée à se rendre au chevet de son mari, avant sa mort. "Il est préférable pour elle qu'elle ne reçoive pas trop de sollicitations extérieures durant cette période de deuil. C'est le souhait de la famille", a prévenu le responsable de la municipalité de Shenyang.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !