Chine : la politique de l'enfant unique va être assouplie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Chine : la politique de l'enfant unique va être assouplie
©

Réformes

Chine : la politique de l'enfant unique va être assouplie

Celle-ci est mise en place depuis 1979 et vise à contrôler la très importante démographie du pays.

La Chine comptait à la fin de l'année 2010 plus de 1,34 milliards d'habitants, soit une hausse de 6,3 millions de Chinois par rapport en 2009. Avec une telle démographie, la Chine est le pays le plus peuplé au monde : selon les estimations du gouvernement, à ce rythme, fin 2015, le pays aura 200 millions d'habitants de plus de 60 ans. Du coup, le gouvernement, qui impose depuis 1979 aux familles citadines de n'avoir qu'un enfant et aux ruraux deux au maximum, vient d'annoncer l'assouplissement de cette politique du contrôle des naissances. C'est en tout cas ce qu'a confirmé ce vendredi l'agence de presse officielle Chine nouvelle. Il s'agit donc d'une révolution sociale majeure. 

Plus précisément cet assouplissement se fera ainsi : les couples dont seul un membre est enfant unique seront autorisés à avoir deux enfants, a indiqué le média d'Etat. Pour rappel, actuellement, la loi chinoise n'autorise des couples à n'avoir qu'un seul enfant, mais des exceptions existent pour les couples dont les deux membres sont enfants uniques.

"La politique des naissances sera ajustée et améliorée progressivement pour promouvoir "l'accroissement équilibré à long terme de la population de la Chine"", a rapporté l'agence de presse Chine nouvelle, se basant ainsi sur la décision des dignitaires du Parti adoptée cette semaine. Cette décision, qui intervient alors que la pression internationale se faisait de plus en plus grande, se confrontait jusqu'à présent au refus des dirigeants chinois qui répétaient jusque là que la politique de l'enfant unique restait nécessaire, car un développement démographique excessif menacerait la croissance économique du pays.

Pour rappel cette politique de l'enfant unique avait pour objectif principal de réduire l'accroissement démographique du pays (qui était déjà passé de 5,75 à 2,75 enfants par femme de 1970 à 1978 grâce à la politique dite du "mariage tardif"). Mais cette politique de contrôle des naissances devait aussi faire baisser le taux de pauvreté de la population chinoise. Strictement appliquée, cette loi aurait permis de limiter la population chinoise actuelle à 1,3 milliard d'habitants au lieu de 1,7 milliard, selon certaines estimations. Un succès comptable évident mais qui n'a pas été sans problèmes sociaux : en effet, en près de 30 ans de pratique, cela a engendré plus de 500 millions de stérilisations et près de 300 millions d'avortements selon le ministère de la Santé. 

lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !