Chine : la croissance chute à son plus bas niveau depuis un quart de siècle | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Chine : la croissance chute à son plus bas niveau depuis un quart de siècle
©Reuters

En berne

Chine : la croissance chute à son plus bas niveau depuis un quart de siècle

L'économie du pays souffre d'une activité manufacturière au ralenti et d'une dégradation du commerce extérieur.

Le chiffre serait exceptionnel pour n’importe quel pays européen ; en Chine, il est inquiétant. Le produit intérieur brut (PIB) de la Chine a progressé de 6,9% l'an dernier, selon une annonce du Bureau national des statistiques (BNS), bien en deçà de la croissance de 7,3% enregistrée alors en 2014. Des statistiques qui confirment l'essoufflement persistant de l'activité, malgré l'essor du secteur des services. C'est surtout la plus faible performance du géant asiatique depuis 1990.

Plusieurs explications à cette baisse: l'activité manufacturière s’est contractée– aggravant de sévères surcapacités –, le marché de l'immobilier s’est refroidi, et le fameux commerce extérieur s’effrite de plus en plus. Pour remédier à cette situation, Pékin a plusieurs fois évoqué ses efforts pour rendre "plus durable" son modèle économique, en le rééquilibrant vers la consommation intérieure, l'innovation et les services, au détriment des industries lourdes, et des exportations.

Des efforts qui n'ont pour le moment pas porté leurs fruits. Pour l’économiste Mylène Gaulard, citée par La Tribune, "la hausse des salaires, les politiques budgétaires et monétaires expansives, n'ont pas permis de relancer suffisamment la consommation des ménages qui reste toujours inférieure à 40% du PIB."

Lu sur La Tribune

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !