Charles Taylor condamné à 50 ans de prison | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Charles Taylor condamné à 50 ans de prison
©

Ne passez pas par la case départ

Charles Taylor condamné à 50 ans de prison

L'ancien président libérien a été reconnu coupable de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre par le tribunal spécial sur la Sierra Leone.

Le parquet avait requis une peine de quatre-vingts ans. C'est finalement à cinquante ans de prison que l'ancien président libérien Charles Taylor a été condamné ce mercredi. Le Tribunal spécial sur la Sierra Leone (TSSL) l'avait reconnu coupable le 26 avril de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre. Âgé de 64 ans, Charles Taylor est le premier ancien chef d'Etat africain condamné par une juridiction internationale

Charles Taylor a, selon les juges, "aidé et encouragé" une campagne de terreur visant à obtenir le contrôle de la Sierra Leone, dans le but d'exploiter ses diamants, pendant une guerre civile qui avait fait 120 000 morts entre 1991 et 2001, marquée par des nombreux actes de cannibalisme et de mutilations.

En fournissant aux rebelles sierra-léonais du Front révolutionnaire uni (RUF) armes et munitions en échange de diamants, l'ex-président libérien a joué un rôle "crucial" dans les crimes commis par ces derniers, estiment les juges.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !