Chantage à la sextape : le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau décide de se mettre en congés de ses fonctions à la Métropole | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Gaël Perdriau, le maire de Saint-Etienne, va déléguer ses fonctions de président à la Métropole, en lien avec l'affaire du chantage à la sextape
Gaël Perdriau, le maire de Saint-Etienne, va déléguer ses fonctions de président à la Métropole, en lien avec l'affaire du chantage à la sextape
©AFP

Décision

Chantage à la sextape : le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau décide de se mettre en congés de ses fonctions à la Métropole

Gaël Perdriau a déjà été exclu des Républicains et auditionné en garde à vue, tout comme son directeur de cabinet Pierre Gauttieri dans le cadre d'une enquête judiciaire.

Gaël Perdriau, le maire LR de Saint-Etienne, va déléguer ses fonctions de président à la Métropole, en lien avec l'affaire du chantage à la sextape, selon des informations du Figaro.

Le maire de Saint-Etienne ne présidera pas le prochain Conseil métropolitain prévu le 29 septembre et n'assurera plus ses fonctions de représentation extérieure, a expliqué à l'AFP Christophe Faverjon, le maire communiste d'Unieux.

Gaël Perdriau est visé par une plainte, déposée par son ex-premier adjoint, victime présumée de chantage à la sextape.

Une plainte pour « chantage aggravé » a été déposée contre le maire de Saint-Étienne Gaël Perdriau (LR) par son ex-premier adjoint Gilles Artigues (UDI), après des révélations de Médiapart sur une manipulation présumée à la sextape. L’article de Médiapart relatait l’information selon laquelle un adjoint au maire avait organisé un rendez-vous filmé avec un escort gay pour piéger et museler Gilles Artigues.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !