La taille du cerveau liée au nombre d'amis sur Twitter ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
La taille du cerveau liée au
nombre d'amis sur Twitter ?
©

Sociabilité

La taille du cerveau liée au nombre d'amis sur Twitter ?

Les réseaux sociaux n'amélioreraient pas la capacité à socialiser.

Si Facebook et Twitter facilitent et accélèrent les échanges, en revanche ils ne permettraient pas d'augmenter le nombre de personnes avec lesquelles un individu entretient des contacts réguliers.

Pour en arriver à cette conclusion, trois chercheurs ont eu l'idée d'appliquer à Twitter le "nombre de Dunbar", en référence aux travaux de Robin Dunbar au début des années 1990. Ce dernier avait montré que le nombre de personnes qu'un primate ou un être humain fréquente régulièrement dépend de la taille de son néocortex. Pour un homme, ce chiffre serait d'environ 150 personnes. 

En partant de cette théorie, les chercheurs ont disséqué les relations de près de trois millions d'utilisateurs de Twitter pendant 4 ans, en se concentrant sur 25 millions de conversations. Ils ont observé que le nombre de personnes avec lesquelles un nouvel utilisateur de Twitter communique régulièrement augmente peu à peu, jusqu'à atteindre un plafond compris entre 100 et 200 personnes. Ce qui vérifie exactement le nombre de Dunbar.

Lu sur Numerama

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !