Certains responsables démocrates veulent que le vice-président remplace Donald Trump et menacent de lancer une procédure de destitution contre le président sortant | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Capitole
Capitole
©Alex Edelman / AFP

Procédure

Certains responsables démocrates veulent que le vice-président remplace Donald Trump et menacent de lancer une procédure de destitution contre le président sortant

L'opposition accuse le président d'avoir incité ses partisans à envahir le Capitole

Les principaux leaders démocrates ont appelé à la destitution du président Trump pour "incitation" à l'émeute qui a submergé le Capitole mercredi. La présidente démocrate de la Chambre des Reptrésentants, Nancy Pelosi, a exhorté le vice-président Pence à invoquer le 25e amendement à la Constitution, et à prendre la place de Donald Trump souligne la BBC

Le 25e amendement à la Constitution des États-Unis permet au vice-président de devenir président par intérim lorsqu'un président est incapable de continuer ses fonctions - par exemple s'il est frappé d'incapacité en raison d'une maladie physique ou mentale.La partie de l'amendement évoquée actuellement est la section quatre, qui permet au vice-président et à une majorité du cabinet de déclarer le président incapable d'exercer ses fonctions.

Si Pence refuse, Pelosi s'est engagé à lancer le processus de destitution du président. L'effet serait virtuel car le président est en fin de mandat et la procédure est longue. Mais si la destitution était prononcée en temps et heure, elle interdirait à Trump d'être à nouveau candidat, ce qui serait un soulagement pour les démocrates.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !