Centrafrique : la France confirme l'envoi de 1 000 soldats | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Centrafrique : la France confirme l'envoi de 1 000 soldats
©

Intervention

Centrafrique : la France confirme l'envoi de 1 000 soldats

La France attend le vote d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU.

Jean-Yves Le Drian a confirmé mardi matin sur Europe 1 que la France attendait le feu vert du Conseil de sécurité de l'ONU pour envoyer "environ un millier de soldats" en Centrafrique. La date de départ des soldats n'est pas encore connue, le Conseil de l'ONU devant voter une résolution qui autorise l'envoi de troupes. Celle-ci pourrait être votée avant le sommet de l'Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique, organisé à Paris les 6 et 7 décembre prochains.

Le contingent français est actuellement chargé de sécuriser l'aéroport de Bangui. Les militaires devront bientôt appuyer la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca). Le 24 mars dernier, le président François Bozizé a été renversé par les rebelles de la Séléka. Il était lui-même arrivé au pouvoir par le biais d'un coup d'Etat.

"Au Mali, il y avait une attaque de groupes djihadistes qui voulaient transformer le pays en un Etat terroriste, a expliqué Jean-Yves Le Drian. Là, c’est l’effondrement d’un Etat mais c’est aussi une tendance à l’affrontement confessionnel qui menace le pays".

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !