Ce que coûte Nicolas Sarkozy à l'Etat français | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Sarkozy.
Nicolas Sarkozy.
©Reuters

Gros sous

Ce que coûte Nicolas Sarkozy à l'Etat français

En tant qu'ancien président, il s'est vu rembourser 1,6 million d'euros pour frais personnels et 16 000 euros de loyers mensuels selon le détail publié par Médiapart.

Ces derniers mois, ce sont les montants perçus à chaque conférence auxquelles Nicolas Sarkozy participait qui créaient le débat. Entre 75 000 et 200 000 euros auxquels l'ancien chef de l'Etat ne comptait pas renoncer malgré son retour en politique et son élection à la tête de l'UMP en novembre. Une façon selon son entourage d'enrichir son projet, sa vision de la politique et sa stature internationale.

Depuis ce week-end, au-delà de ses adversaires à droite, c'est le versement d'argent public dont l'ancien président bénéficie qui pose question, notamment en raison de sa désormais position de principal chef d'opposition, comme le souligne Raymond Avrillier, un ancien élu écologiste, qui a publié dans Mediapart en détail ce que l'Etat français a remboursé à Nicolas Sarkozy entre mai 2012 et décembre 2014.

Depuis 1985, et une décision de Laurent Fabius alors Premier ministre, tous les anciens présidents bénéficient d'avantages, évalués entre 1,5 et 2 millions d'euros par tête, pour services rendus à la nation. Nicolas Sarkozy n'échappe pas à la règle. Selon Mediapart, les dépenses les plus importantes imputées à l'ex-chef de l'Etat  sont liées à ses collaborateurs. Le salaire des dix employés – deux chauffeurs, deux gardes du corps, un intendant et cinq conseillers - est estimé à 660 000 euros nets par an, soit 1,76 million entre 2012 et 2014.

Autre poste de dépense: les locaux parisiens occupés par Nicolas Sarkozy rue de Miromesnil. Loués 16 431 euros par mois, depuis 2012, l'ancien président s'est vu rembourser 196 092 euros par an. Le déménagement dans ce bureau a coûté 8 513 euros et l'aménagement 56 724 euros, auxquelles s'ajoutent les 215 000 euros annuels de coûts d'entretien. Côté matériel, Nicolas Sarkozy bénéficie également d'une voiture de fonction achetée un peu plus de 44 000 euros en plus des 10 000 euros de frais d'essence et d'entretien annuels. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !