Carles Puigdemont ne rentrera pas en Espagne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Carles Puigdemont ne rentrera pas en Espagne
©AFP

Appelé à comparaître

Carles Puigdemont ne rentrera pas en Espagne

Convoqué jeudi devant la justice le désormais ancien président de Catalogne, Carles Puigdemont compte bien rester en Belgique.

Carles Puigdemont  ainsi que treize membres de son ancien gouvernement sont appelés à comparaître jeudi et vendredi devant la justice espagnole en vue de leur inculpation. Cependant le président indépendantiste compte bien rester en Belgique. Son avocat Paul Bekaert a confié que "le risque est grand qu'il soit arrêté" précisant qu'il souhaite " attendre les réactions à venir du gouvernement espagnol pour voir ce qu’il se passera ensuite" comme le rapporte le journal Le Monde. L'avocat juge qu'une demande d'extradition venant de l'Espagne n'est pas "nécessaire" et explique qu'il est encore "prématuré" de dire que Carles Puigdemont bénéficiera d'un procès équitable. L'intéressé déclarant que le parquet nourissait un "désir de vengeance" à son endroit.

Démis de ses fonctions le 27 octobre, le désormais ancien président de la Catalogne est poursuivi par l'Etat pour "rébellion" et "sédition" et risque une peine pouvant aller jusqu'à 30 ans de prison. Réfugié en Belgique depuis lundi, Carles Puigdemont a expliqué vouloir y rester avec des membres de son ancien gouvernement "pour expliquer les défaillances démocratiques de l'Etat espagnol" tout en précisant qu'il ne comptait pas demander l'asile politique à la Belgique.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !