Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Citoyenne

Carla Bruni-Sarkozy appelle à voter "même si ce n'est pas pour son mec"

"Aller voter à reculons, de profil ou de face, à gauche ou à droite mais aller voter" a lancé la compagne de Nicolas Sarkozy dans le JDD.

Pour la droite, la gauche, ou n'importe qui…mais allez voter. C'est le message lancé par plusieurs personnalités dans le JDD qui souhaitent lutter contre l'abstention. On retrouve notamment  dans ce papier Christine Lagarde, la directrice générale du FMI (qui estime que "notre bulletin de vote est un des remparts qui protège la démocratie", Jean d’Ormesson (qui évoque une élection "extraordinaire", "tordue", "romanesque", "déchirante), Nicolas Hulot… ou encore Carla Bruni.

La compagne de Nicolas Sarkozy veut inciter les Français à se rendre aux urnes, "même si on a peur", "en traînant la patte", "à l'heure du thé ou de la sieste", "après le foot ou avant la messe".  Elle poursuit : "Aller voter à reculons, de profil ou de face, en fredonnant ou en pleurant, à gauche ou à droite mais aller voter".

A LIRE AUSSI : EN DIRECT – Présidentielle : 28,54% de participation à midi, un taux quasiment identique à celui de 2012 

Si Carla Bruni-Sarkozy ne confie pas quel est son choix électoral, elle conclut son message par un clin d'oeil à l'ancien chef de l'Etat: "Qui que l'on soit, quoi que l'on pense, même déçu, frustré, troublé, enchanté, enragé ou engagé, aller voter. Aller voter même si ce n'est pas pour son mec". 

 

Lu sur Le Point
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.