Caricature de Macron : François Fillon réclame des sanctions | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Caricature de Macron : François Fillon réclame des sanctions
©Capture d'écran twitter

Rififi chez les Républicains

Caricature de Macron : François Fillon réclame des sanctions

François Fillon veut des "sanctions" pour l'auteur de la caricature "antisémite" d'Emmanuel Macron, a-t-il annoncé samedi dans un communiqué.

La caricature d'Emmanuel Macron en ami de la finance, publiée vendredi par le compte Tweeter officiel des Républicains, continue de faire couler de l'encre. Reprenant les codes de la propagande antisémite des années 1930 (nez crochu, chapeau haut-de-forme...), il a créé la polémique, bien qu'il ait été rapidement effacé par le Parti (et remplacé par une photo du candidat).

Ce samedi, François Fillon a réagit dans un communiqué. Il a dénoncé une "caricature inacceptable" et réclamé des "sanctions" internes pour les auteurs de ce dessin "antisémite". 

"Je comprends l'émoi qu'elle a pu susciter car elle évoquait des dessins d'une époque sombre de notre histoire et véhiculait une idéologie contre laquelle je me suis toujours battu", a écrit François Fillon.

 "Le combat politique est rude mais il doit rester digne. Il ne saurait tolérer que [son] parti diffuse des caricatures reprenant les codes de la propagande antisémite", a jouté le candidat LR. 

Lu sur Twitter

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !