Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Cordon sanitaire

Cantonales : pas de retrait de l'UMP dans les triangulaires

La décision a été prise mercredi soir par le bureau politique du parti.

Le débat couvait depuis des semaines à l'UMP sur la marche à suivre vis à vis du Front national au second tour des cantonales. Le patron des députés UMP, Christian Jacob, a affirmé aujourd'hui sur France Info qu'il était hors de question pour les candidats UMP de se désister pour le PS afin de faire barrage au PS. Le bureau politique a tranché mercredi soir :

"Les électeurs de la droite républicaine ne se sont jamais trompés sur ce sujet : aucune alliance avec le Front national. En cas de triangulaires, nous maintiendrons nos candidats partout parce que nos valeurs sont les nôtres. Elles n'ont rien de commun avec celles du Front national, mais sur la gestion des collectivités, rien de commun non plus avec le Parti socialiste."

Cependant, Christian Jacob n'a rien dit sur l'attitude de l'UMP en cas d'élimination au premier tour des cantonales. Nathalie Kosciusko-Morizet et Gérard Larcher avaient déjà laissé entendre qu'ils voteraient pour la gauche en cas de duel PS-FN.

 



Lu sur France Info
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.