Candidature de François Hollande en 2017 : Jean-Christophe Cambadélis appelle tous "les dirigeants du PS" à se prononcer "pour ou contre" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Candidature de François Hollande en 2017 : Jean-Christophe Cambadélis appelle tous "les dirigeants du PS" à se prononcer "pour ou contre"
©Reuters

Rassemblement... ou pas

Candidature de François Hollande en 2017 : Jean-Christophe Cambadélis appelle tous "les dirigeants du PS" à se prononcer "pour ou contre"

"Maintenant il faut de la clarté", a estimé le patron du PS à l'antenne d'i-Télé.

Dire oui ou non une bonne fois pour toutes. Au micro d'i-Télé ce vendredi matin, le premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis, a annoncé qu’il allait demander "à chaque dirigeant du Parti socialiste" s’il est "favorable à la candidature de François Hollande" en 2017. "Tous les dirigeants du Parti socialiste, les ministres, les dirigeants des collectivités locales" seront concernés. "Maintenant il faut de la clarté", a estimé le patron du PS. "Vous dites si vous êtes pour ou si vous êtes contre. Si vous êtes pour, vous faites un mouvement pour. Si vous êtes contre, vous vous présentez ", a-t-il tranché.

La question d'une primaire à gauche empoisonne le PS depuis plusieurs mois. Le principe d’une primaire pour désigner le candidat à la présidentielle est inscrit depuis 2012 dans les statuts du parti. Mais ces derniers ne précisent pas la marche à suivre dans le cas où le président sortant serait issu de ses rangs.

Interrogé sur les possibles ambitions du très populaire ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, Jean-Christophe Cambadélis a déclaré ne pas être "exaspéré" par cette idée. "S'il est favorable à la candidature de François Hollande, ce qu'il fait élargit la majorité. S'il est défavorable à la candidature de François Hollande, il le dit, il démissionne, et il se présente".

>>>> A LIRE AUSSI : Macron 2017 : le pari fou repose sur trois scénarios…

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !