La droite en ordre de marche | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La droite en ordre de marche
©

Elections

La droite en ordre de marche

Après le scrutin de dimanche, l’UMP contre-attaque, comme l'a annoncé Jean-François Copé dans une conférence de presse.

A l'issue d'un bureau politique extraordinaire, le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a annoncé ce lundi que l'UMP allait investir un candidat face au président du MoDem, dans sa circonscription des Pyrénées-Atlantiques aux législatives de juin. Un choix qui est clairement annoncé comme faisant suite à la décision de François Bayrou d'appeler à voter François Hollande. En janvier dernier, l’UMP avait décidé, par élégance de s’abstenir de présenter quelqu’un face à lui et face au président du Nouveau Centre, Hervé Morin. Des rumeurs circulent selon lesquelles Rachida Dati pourrait obtenir une investiture dans une circonscription de Paris.  La commission nationale d'investiture de l'UMP se réunira mercredi après-midi pour trancher les derniers cas d'investitures non réglées ou litigieuses.

 

 «Notre famille est totalement rassemblée et mobilisée pour la prochaine campagne. Il n’y a  aucune place pour les querelles de personnes », a assuré ce lundi Jean-François Copé, le patron du parti, lors d'une conférence de presse. « Faire que le plus grand nombre de candidats soient élus à l’Assemblée nationale et empêcher ce qui nous paraît inacceptable », tel est la priorité qu’il a fixé. Il a toutefois assuré qu’il n’y aurait pas d’alliance avec le Front national ni avec ses dirigeants, bien que Jean-Paul Garraud, député de la Gironde et membre du collectif la Droite populaire ait appelé de ses vœux un rapprochement.

Pour mener la bataille des législatives, le patron de l'UMP a officiellement proposé aux ministres et ténors de UMP la constitution d'un «comité stratégique de campagne» qui se réunira chaque semaine avec les ténors du parti. La première session est prévue jeudi matin…

 

 

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !