Canada : une Française détenue deux semaines pour avoir franchi illégalement la frontière avec les Etats-Unis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Canada : une Française détenue deux semaines pour avoir franchi illégalement la frontière avec les Etats-Unis
©DON EMMERT / AFP

Welcome to America

Canada : une Française détenue deux semaines pour avoir franchi illégalement la frontière avec les Etats-Unis

La jeune femme assure qu'elle n'a pas vu de panneau annonçant la frontière, alors qu'elle faisait un jogging sur une plage.

Une Française en vacances au Canada, où elle rendait visite à sa mère, a été détenue pendant deux semaines par les autorités américaines après avoir franchi par inadvertance la frontière avec les Etats-Unis.

La jeune femme, âgée de 19 ans, courrait sur une plage de White Rock (Colombie britannique), une ville frontalière de l'État américain de Washington, lorsqu'elle décidé de prendre un chemin de terre pour éviter la marée montante. Alors qu'elle s'était arrêtée pour prendre une photo du paysage, elle a été interpellée par deux douaniers en patrouille. "Un policier m'a arrêté et m'a dit que j'avais franchi la frontière illégalement", a expliqué la jeune femme au média canadien CBC. "Je me suis dit, bon j'ai franchi la frontière, mais ils vont sans doute juste me donner une amende et me dire de retourner au Canada, ou bien me feront un rappel à la loi", poursuit-elle. Elle ajoute n'avoir vu aucun panneau signalant la frontière. Les douaniers lui ont expliqué qu'ils l'avaient repérée grâce à des caméras de surveillance.

N'ayant aucune pièce d'identité sur elle, la jeune femme a été transférée dans un centre de détention, 200 kilomètres plus au sud, où elle a été autorisée à téléphoner à sa mère. Cette dernière s'est rendue sur place sur place avec le passeport et le visa étudiant de sa fille. Les autorités américaines ont déclaré que ces documents devaient être vérifiés par les autorités canadiennes, afin de vérifier si elle pourrait être renvoyée au Canada, ce qui a été fait finalement deux semaines plus tard.

Les services d'immigration des Etats-Unis et du Canada ont refusé de commenter cette affaire, mais un porte-parole des douanes a déclaré à CBC que toute personne franchissant la frontière illégalement est traitée de la même façon, même si elle clame que c'est involontaire. Il est important, dans une zone frontalière, de toujours vérifier où l'on se trouve et d'avoir une pièce d'identité sur soi, a ajouté le porte-parole.

Lu sur CBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !