Canada : les libéraux s'imposent après plus de 9 ans de domination des conservateurs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Canada : les libéraux s'imposent après plus de 9 ans de domination des conservateurs
©REUTERS/Chris Wattie

Changement de cap

Canada : les libéraux s'imposent après plus de 9 ans de domination des conservateurs

A 43 ans, le nouveau Premier ministre Justin Trudeau a remis son parti en marche et formera le prochain gouvernement canadien.

Les libéraux se sont imposés lors des élections législatives canadiennes. Justin Trudeau, le fils de l'ancien premier ministre Pierre Trudeau, a mené le parti libéral (centre gauche) jusqu'à la victoire en obtenant une majorité absolue au parlement.  Le maire de Montréal Denis Coderre, satisfait qu'aucun candidat conservateur n'ait été élu, a félicité le nouveau premier ministre et estimé qu'il s'agissait d'"une excellente nouvelle pour Montréal". A 43 ans, Justin Trudeau a remis son parti en marche et formera le prochain gouvernement canadien, lui qui disait en 2012 qu'il devrait "attirer des passagers et construire le train pendant qu’il roule, sans oublier de poser les rails". 

Promettant un "vrai changement" et un "meilleur gouvernement", Justin Trudeau a mis fin à presque 10 ans de domination des conservateurs (PCC) de Stephen Harper. Ce dernier a par ailleurs reconnu son écrasante défaite et présenté sa démission de la direction du parti des conservateurs. Les résultats définitifs annoncés à 23h au Canada (5h ce mardi matin) ont démontré que les libéraux avaient dépassé les 180 sièges à la Chambre des communes, soit la majorité absolue, les Conservateurs n'en possédant que 100. "Nous avons élu un gouvernement libéral, c'est un résultat que j'accepte sans hésitation" a concédé Stephen Harper, assurant qu'il s'était "entretenu avec M. Trudeau" et qu'il lui avait "présenté ses félicitations".

Lu sur le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !