Budget 2015 : la Commission européenne ne va pas émettre d'avis négatif | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La Commission européenne ne devrait pas émettre d'avis négatif sur le budget français 2015
La Commission européenne ne devrait pas émettre d'avis négatif sur le budget français 2015
©Reuters

Ouf

Budget 2015 : la Commission européenne ne va pas émettre d'avis négatif

Ce mardi matin Le Monde indiquait que les corrections apportées lundi par le gouvernement allaient porter leurs fruits.

C'est officiel (ou presque). Selon plusieurs sources citées par l'AFP, la Commission européenne ne va pas retoquer les budgets 2015 de la France et de l'Italie. "Aucun budget ne sera rejeté. Les mesures annoncées par Paris et Rome ont donné satisfaction" explique la source. Ce mardi matin déjà, Le Monde avait indiqué que Bruxelles allait prendre cette décision. Le journal disait encore que les rectificatifs apportés lundi par le gouvernement et la promesse d'un effort supplémentaire de 3,6 à 3,7 milliards pour réduire son déficit public avaient convaincu la Commission. 

Bruxelles avait été particulièrement attentive au déficit structurel. Paris s'était engagé, initialement, sur une baisse de 0,2 point de produit intérieur brut (PIB) entre 2014 et 2015 avant de revoir sa copie avec une prévision de 0,5 point. Le Monde écrivait sur son site que "la France a réussi à faire valoir que la faible inflation rendait encore plus difficile de tenir cet objectif. Paris a aussi obtenu que la Commission tienne compte d'un changement de procédure comptable dans le calcul du CICE, qui permet à la France de gratter 0,1 point d'effort structurel. Enfin, la France a bénéficié d'un recalcul de sa contribution au budget de l'Union européenne, dégageant un milliard providentiel".

Lundi soir, Michel Sapin avait déclaré que la France présentait là "les précisions et les éléments qui nous permettent de rester dans les clous". La Commission européenne rendra désormais son avis officiellement entre le 15 et le 30 novembre.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !